jeudi 28 février 2008

Le panorama de la planète Beauté









Alors que la mondialisation avait le vent en poupe dans les années passées, le futur pourrait laisser de plus en plus de place aux marques capables de répondre aux problématiques ou aux styles typiquement locaux et, aux initiatives qui osent la différence. La planète recense une série de produits ou marques atypiques et de sources d'inspiration multiples.


Le magazine Marie-Claire US dresse une liste des produits "best-seller" des différents pays de la planète et nous fait découvrir des marques inédites typiquement locales (sauf peut-être l' exemple espagnol ou grec) et des propositions quelques fois étonnantes. Couleur, Bio, Dr, chaque marché à son "must have" beauté:




Japon -Heiwa Medic

Ainsi, au Japon, les lèvres d'Angelina inspirent les japonaises dans leur choix du gloss hydratant Shiseido Integrate (1500¥). Autre best-seller, plus local, les cotons-tiges noir donnent un air Lifestyle au nettoyage des oreilles: Heiwa Medic Swabs ( 200¥ ($2) pour 70).


En Espagne, spf et brillance en un seul tube, le Sôleil Gloss SPF 15 de Lancôme, 18€.





Hongrie - Ilcsi Mask



En Hongrie, le produit top serait le masque "bio" , façon confiture à base de cerise amères, aux propriétés délicieusement hydratantes de la marque Ilcsi: Ilcsi Organic Sour Cherry Gel Mask, 6500Ft ($37).

En France, l'eau miscillaire de Bioderma Créaline H2O serait le demaquillant-douceur favori des top models: Bioderma Créaline H2O Cleanser, 9€ ($13).







UK- Pop Beauty



Pour les anglaises, ce sont les couleurs cultes et "tout-sauf-pastel", donc flash, de la marque Londonienne Pop Beauty : POP Beauty Nail Glam, £6 ($12) ou alors le spray coiffant de l'ami - coiffeur-styliste de Kate Moss: James Brown London Hairspray £6 ($12).



Afrique du Sud- Environ


En Afrique du Sud, ce sont les peptides brevetés et anti-rides d'une marque créée par un Chirurgien, la marque Environ, qui serait le best seller. Environ Ionzyme C-Quence 1, 760.98R ($110).
























Chine- Hazeline Black Sesame Shampoo




En Chine, c'est un shampooing noir aux graines de sésame qui serait le "must have". Son secret? Il apporte de la profondeur et de l'intensité aux cheveux asiatiques, le tout à un prix extrêmement abordable, comme la plupart des marques de supermarché en Chine: Hazeline Black Sesame Shampoo, ($3) pour 400-ml. La marque n'hésite pas à nous plonger dans le noir encre pour sa publicité télévisée que vous pouvez découvrir ci-dessus.

Et pour la Grèce, c'est le soin OTC de Roche, utilisé en après solaire et dont le succès serait lié aux propriétés calmante de la pro-vitamine B, qui remporterait la palme du best seller. Roche Bepanthol, 7€ ($10).



Et pour lire l'article original de Marie-Claire US, voici le lien... et pour en savoir plus sur les marques, vous avez le lien des sites officiels disponibles...

lundi 4 février 2008

"Must have" fragance books for 2008

Here is a panorama of interesting books prepared by Nathalie Pichard, Fragrance and Evaluation Consultant, who shared with us some key "must have" books for the fragrance industry.




"Fragrances of the World 2008" by Michael Edwards
Author Michael Edwards has released the 2008 edition of his yearly Fragrances of the World, known as "the fragrance bible".
The best way to classify the fragrances.
The new edition lists 5,700 fragrances (815 more than the 2007 edition) classified by fragrance family in a famous Fragrance Wheel.
It is used by numerous retailers to help customers find fragrances they might like based on the scent (s) they already know and enjoy.






"22 perfumers, a creative process" by perfumer Alienor Massenet and Memo Parfums (created by Clara Molloy)
Éditions Pirate
"22 perfumers, a creative process" is a collection of 22 interviews with a selection of perfumers. The book is an inexhaustive primer of renowned and upcoming talents in the contemporary perfume world.
This tribute to the olfactory craft will interest all those who share, in their profession or their art, a curiosity about the creative spark, the search for esthetics, the emotion that stems from the successful accomplishment of a wonderful idea…



“The Secret of Scent” by Luca Turin
Why do things smell the way they do? A small group of devoted scientists has been trying to crack the code of smell for 70 years.
Building on their work, Turin thinks he has succeeded. "The Secret of Scent" is the breathtaking story of the quest to solve the mystery of scent.
Luca Turin holds a Ph.D. in biophysics (1978) from the University of London and was for 10 years a tenured staff member of the French CNRS. He is the author of many scientific publications. In 1993-2000 he was Lecturer in Biophysics at University College London.
Since 1996 he has worked on primary olfactory.




“The Perfect Scent, a year behind the scenes of the perfume industry in Paris and NY " by Chandler Burr
Who doesn’t know the ‘terrible’ NY Times Perfume Critic ? Who’s scared of his first culumns ? Chandler Burr presents the story behind the scenes of the creation of 2 fragrances, one for Hermès, one for Sarah Jessica Parker.‘’The result is a remarkable work of reporting on both art and business, a journey through a secretive and astonishing industry, and a nuanced portrait of two people, Ellena and Parker, who both were setting out to create the perfect scent’’.The book is available on Amazon.com and Burr’s site.
See his paper and website : http://www.chandlerburr.com/

vendredi 1 février 2008

Les 6 péchers du "GREENWASHING"










Les arguments du "Green Marketing" mettant en avant les avantages produits liés au développement durable, à la sauvegarde de la planète, aux aides sociales, à la nature, apportent une valeur ajoutée emotionnelle à la marque et améliorent les ventes. D'après l'étude Cosmetics I&C sur la nouvelle vision de la beauté, pour 98% des femmes, l'éthique est une valeur importante. Et le choix des consommateur s'oriente vers un choix en résonnance avec ses convictions, le choix éthique, naturel ou axé sur le développement durable étant aujourd'hui privilégié par nombreux d'entre-eux.

Alors que le marché cosmetique bio en France qui affiche, selon Organic Monitor, des progressions de 20 à 30% par an, les arguments nouveaux touchant directement nos émotions, sont mis en avant.

Plus récemment en France, et au delà de la cosmétique, les campagnes mettant en avant les arguments éthiques, écologiques ou naturels se multiplient dans tous les circuits (distribution, énergie, transport, voiture,...) .

Et la tentation pour les marques, qui veulent améliorer leur image en prenant la vague "verte" peut également être grande et le contrôle reste encore peu organisé.

En Amérique, où le marché du "Green" est bien plus avancé dans son développement (mais pas toujours dans son contrôle), on parle de plus en plus de "Greenwashing".

Greenwashing : the act of misleading consumers regarding the environmental practices of a company or the environmental benefits of a product or service" (l'acte qui consiste à tromper le consommateur concernant les pratiques environnementales d'une société ou des bénéfices environnementaux du produit ou service).

C'est donc, pour une marque, de s'approprier une image éthique de façon non-éthique. C'est le "faux" éthique, les fausses allégations naturelles, ...

D'après une étude d'une société d'Amérique du Nord, Terra Choice Environmental Marketing Inc , 99% des allégations des marques qu'ils ont analysés seraient fausses.

Ils ont identifié les 6 pêchés du greenwashing "Six Sins of GreenWashing". Du "pêcher "des vices cachés (hidden trade-off), qui met en avant un attribut environnemental d'un produit, en cachant les vices plus important (mention de "papier recyclé" alors que le produit fait l'objet d'une fabrication avec un haut niveau d'émission de CO2), au "pêcher "du bobard" (fibbing), qui concernent des fausses allégations, les revendications sont passées au peigne fin.

Mais cette police virtuelle met l'accent sur la nécessité d'un contrôle plus strict, allant au delà du label (ou plutôt des labels). Le tout, pour le bien du consommateur, de ce marché en plein développement et surtout pour éviter que les sentiments altruistes ne soient tout bonnement dupés. Rendre le marché Ethique plus Ethique, c'est là l'enjeu de demain.

Voici un extrait de l'émission si vous voulez en savoir plus....