Ecrin de parfums!

Crédit photo : cosmeticseeds.com



Fin Octobre 2010, la boutique-écrin de la maison Lubin ouvrait à Paris, nichée dans le quartier de Saint Sulpice (21 rue des Canettes, Paris 6e). A la façon d'un boudoir, cette adresse est avant tout une adresse de découverte des fragrances de la Maison, un lieu d'initiation grâce à un orgue à Parfum révélant les accords des créations de la marque.
Lubin, maison créée après la Révolution en 1798 par Pierre François Lubin, était le parfumeur des souverains de France et d'Europe au 19e siècle. La maison connait depuis 2003 une renaissance orchestrée par son nouveau propriétaire, Gilles Thévenin, qui fait revivre progressivement le patrimoine de la marque. A ses côtés, Thomas Fontaine, Parfumeur Créateur, réinterprète ces formules d'antan avec comme challenge, une adaptation respectueuse à la fois du territoire de la marque, de l'esprit des fragrances originales et de la législation actuelle.


Thomas Fontaine


Crédit Photo: cosmeticseeds.com



Zoom sur le back stage de cette renaissance olfactive, avec l'interview de Thomas Fontaine:


Quelle a été votre inspiration dans la création olfactive des parfums Lubin? Elle a été double. Dans un premier temps, le travail sur d'anciennes formules que j'ai remises au goût du jour. C'est le cas de la fragrance Gin Fizz, un cocktail pétillant et frais, créé en hommage à Grace Kelly et qui évoque l'esprit des "bars américains" des années 50. En note de tête, bergamote et citron de Sicile, et mandarine. En note de coeur, l'iris le galbanum et les absolus de rose et jasmin et en sillage, le lys des ruisseaux, benjoin et iris de Florence.

Dans un second temps, s'inspirer de la marque Lubin, une marque forte en identité et en histoire. S'en inspirer est assez simple, la retranscription fidèle de son histoire est plus compliquée, mais c'est là l'intérêt du métier! Le travail que nous avons réalisé sur les bougies consistait à interpréter un véritable parcours olfactif autour de 12 fragrances pour la maison. Jardin d'Akbar, Baies de Korrigan, Ambre d'Attique, autant d'invitations au voyage sensoriel.


Quelle est la création qui vous semble la plus originale?

J'espère qu'elles le sont toutes! Mais j'ai un faible (affectif) pour Figaro, hommage au Barbier de Séville pour ce Vétiver gourmand. A l'originalité du nom répond celle de la construction olfactive. Puis Inédite, un parfum épicé et sucré accompagné d'un sillage floral, d'héliotrope et de lilas.


Quel serait votre rêve de création pour la marque? La prochaine création bien sûr, celle qui, déjà en préparation, me laisse espérer un très grand succès, mais celle-ci faite, je sais que ce sera la suivante...


A suivre....

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le rapport à la Beauté aux USA - 5 thématiques à suivre

Le déploiement des écrins de la beauté